Projet Pédagogique

1. Introduction

Le projet est une maison d'enfant pouvant accueillir des enfants de 0 à 3 ans afin de leur permettre une cohésion, une socialisation et une intégration sans discrimination.

Ce projet, est basée sur les besoins fondamentaux du tout petit, suivant certaines théories psychopédagogies (exemple : Emmi Pikler) visant l'autonomie maximum de l'enfant et son respect en tant que personne à part entière dans son environnement.

2. Objectifs principaux

Le milieu d’accueil est un lieu où l'enfant va pouvoir expérimenter et acquérir de lui-même avec l'accompagnement de l'adulte, les gestes de la vie quotidienne nécessaires à son autonomie.

Le respect du rythme de chacun y est essentiel. Chaque enfant évoluera à son rythme avec ses moyens et ses possibilités tout en lui proposant du matériel adapté à chaque stade de son évolution.

D'une manière générale, la collectivité est un espace de socialisation et d'intégration où l'enfant va établir ses premières relations aux autres sans faire de différence entre les enfants.

Tous les aspects de la vie en milieu d’accueil doivent concourir au développement harmonieux de l'enfant, tant sur les plans sensoriel, moteur, intellectuel qu'affectif.

3. L'encadrement

Le personnel encadrant aura les qualifications requises aux besoins des enfants.

L'équipe sera composée d'une directrice de maison d’enfant et de puéricultrices.

Avec ses talents personnels, chaque membre du personnel s'implique à part entière dans son rôle spécifique en adhérent pleinement au projet de l'équipe.

Tous les membres du personnels travaillant au sein de l'ASBL sont tenu au secret professionnel et donc de ne divulguer ni de révéler sous aucun prétexte les déclarations ou les faits constatés dans l’exercice de leur profession.

Le personnel sera encouragé à participer à des formations continues. Chaque membre de l'équipe a le devoir de progresser dans sa pratique professionnelle.

4. La familiarisation

Le passage de l’enfant de son milieu familial  ou de vie à son milieu d'accueil peut être une aventure pour lui et pour ses parents. Raison pour laquelle il est nécessaire de planifier une période d’adaptation où l’enfant viendra dans le milieu d’accueil avec ses parents puis seul. Ce temps de familiarisation sera adapté au comportement de l’enfant.

Ce temps permet également à l’équipe de prendre connaissance avec les habitudes de vie de l’enfant pour optimaliser sa prise en charge en vue de diminuer ses craintes éventuelles.

Il est nécessaire pour chacun d’apprivoiser le milieu et les personnes. Cette familiarisation indispensable est prévue avant chaque nouvelle admission mais aussi à chaque changement de section.

Le passage d’une section à l’autre fait l’objet de toute notre attention. Il se passe selon un rite, en douceur, rassurant pour l’enfant et pour ses parents.

Du matériel est mis à la disposition de l’enfant suscitant découvertes et expériences.

5. Une journée au sein de la structure/les différents espaces de vie

Tout au long de la journée et pour que la vie en groupe se déroule harmonieusement, des règles de vie, des limites voire des interdits sont nécessaires à un bon fonctionnement de la journée et à une parfaite cohérence de l’équipe.

5.1. L'accueil

La confiance entre les parents et le milieu d'accueil se forme dès le premier jour et ce tout au long de son séjour.

Il est important pour les parents de pouvoir dialoguer avec les accueillantes et de formuler leurs désirs, leurs émotions ou encore leurs craintes.

L'accueil se fait de 7h00 à 9h30. C'est un moment important, dont dépend le bon déroulement de la journée de l'enfant ; les parents ont un rôle prédominant à ce bon fonctionnement.

Les parents doivent prendre le temps de dire au revoir et rassurer l'enfant à la perspective des retrouvailles et lui permettre de passer à l'étape suivante : le jeu.

Dès son arrivée dans la structure, chaque enfant aura à sa disposition un casier pour y ranger ses affaires.

Chaque matin, la puéricultrice accueille l'enfant en tenant compte de son histoire personnelle et de son vécu au sein de sa famille. Elle adapte, pour chaque enfant, les rites d'arrivée au sein du groupe et de sa séparation avec sa famille en fonction de ses émotions.

Les parents doivent penser à donner à l'enfant son objet favori, qui assure une transition avec la maison, et donner aux professionnelles toutes les informations nécessaires pour une bonne prise en charge, autant de détails qui font que tout peut se passer pour le mieux.

5.2. Le jeu libre

C'est l'enfant qui initie le jeu, l'adulte doit apprendre à le respecter en s'y intégrant si et seulement si l'enfant le demande mais sans y projeter son imaginaire. L'adulte se doit d'être présent et attentif à chacun afin de repérer une attente ou un besoin que l'enfant n'a pas forcément les moyens de formuler.

La valeur du jeu libre dépend de la qualité de matériels et de jouets adaptés à l'âge, au nombre et aux besoins des enfants.

Les jeux et objets seront variés sur le plan de la texture et de la couleur ; ils seront simples, adaptés aux capacités motrices et cognitives. Il est préférable de laisser l'enfant tenter de les attraper de lui-même, plutôt que de lui introduire dans les mains. Le simple fait de le regarder petit à petit, va susciter son désir et son intérêt de s'en emparer, et pour ce faire, à effectuer les mouvements nécessaires.

Les enfants dont la marche et la motricité est bien affirmée seront invités à ne pas déranger les tout petits par le biais d’un espace délimité adaptés aux bébés, afin de préserver leur tranquillité et le bon déroulement de leur jeux.

Tenter de faire acquérir une position qu'il n'est pas encore en mesure de trouver seul, ne lui sera en rien bénéfique dans ses acquisitions psychomotrices, l'enfant le fera à son rythme.

Enfin, et pour respecter les liens qui s'établissent entre les enfants, il est important de ne pas intervenir systématiquement en cas de conflit sauf si il y a danger, ce qui permet aux enfants d'apprendre la négociation, le respect du jeu d'autrui, et de ce fait la notion d'attente et de satisfaction.

5.3. Goûter et repas/espace repas

Les repas seront entièrement préparés au sein du milieu d’accueil et conçus de façon à être variés et équilibrés. Ils assurent à l'enfant une bonne croissance et un éveil gustatif, mais aussi un temps d'apprentissage et de socialisation. Chaque menu de la semaine sera à disposition des parents à l'accueil de la structure.

Pour les tout-petits, l'alimentation se fera dans le calme, en dehors des regards des grands et dans une position adaptée à l’âge de l’enfant. Le rythme de l’enfant sera respecté en fonction de ses besoins.

Une fois que l'enfant aura exprimé le désir de s'asseoir, il sera installé à une table adaptée à sa taille et à son âge.

Les plus grands prendront leur repas assis à table, guidés par un membre du personnel.

A la fin de chaque repas, chaque enfant essuiera sa bouche et ses petites mains afin d'introduire la notion de propreté et de prendre conscience de son visage et de son corps.

5.4. Change et apprentissage de la propreté/espace propreté

Le change sera un moment privilégié, comme tous les moments de relation individuelle avec l'enfant.

Les gestes de l'adulte lui seront expliqués afin que l'enfant sache ce qui va lui arriver et parvienne peu à peu à participer également, puis commencera à les reproduire jusqu'à les acquérir de façon autonome.

Le petit pot fait partie de l'apprentissage de la propreté ; le tout petit, qui voit ses copains et copines de jeu l'utiliser, finit par comprendre sa fonction avant même d'être capable de s'en servir lui-même. Il est donc bon de proposer le pot systématique à chaque change mais sans insister.

La salle de soins est composée d'un lavabo qui est accessible aux enfants en vue de l'éducation à la propreté des mains et des dents; mais également deux petites toilettes qui  sont utilisées dès que l'enfant a acquis la motricité sphinctérienne.

Cet apprentissage doit se faire en accord et en liaison avec la famille de l'enfant. Celui-ci doit sentir que l'adulte lui fait confiance, que « l'accident fuites » faisant partie de l'apprentissage ne lui sera pas reproché.

Devenir propre, c'est aussi grandir, et la satisfaction de l'adulte le confirme.

 

5.5. Les siestes / espace repos

Le sommeil est un moment réparateur qui revêt une importance toute particulière en collectivité, où l'enfant est soumis à un rythme de vie différent de la maison.

Les enfants sont couchés en fonction de leurs rythmes personnels et se réveillent d'eux-mêmes.

L'adulte se doit d'observer et de repérer le moment où l'enfant ressent le besoin de dormir.

L'enfant est sensible au respect d'un rituel d'endormissement ; c'est le moment de faire un gros câlin à son doudou, d'enfiler son pyjama et ou la turbulette. La voix de l'adulte les rassurent et les accompagnent doucement vers le sommeil.

Des lits adaptés pour les enfants seront à disposition : des lits cages pour les bébés et des couchettes installées au sol pour les grands afin de leur permettre d'acquérir un statut de « grand » et de se lever seul au moment du réveil.

5.6. Le jardin/espace extérieur

L'espace extérieur, permet aux enfants détente et défoulement. Ils apprennent à se repérer dans l'espace, d'affirmer leur motricité et d'entrer en relation.

Au fil des saisons, ils observeront les changements afin de mieux comprendre le cycle de la nature et à se situer dans le temps.

5.7. Fin de la journée et retrouvailles avec les parents

Les retrouvailles avec les parents sont des moments riches en émotions. Elles constituent une transition entre la vie dans la structure et la vie familiale. L’accueillante fera alors le rapport de la journée de l’enfant. Le milieu d'accueil prévoit une organisation afin de permettre et de susciter les échanges verbaux avec les parents en ce qui concerne la journée de leur enfant au sein de la structure.

Une fois par semaine, une réunion d'équipe aura lieu pour parler de l'évolution ou des difficultés de chaque enfant. Un cahier fera la liaison entre le milieu d’accueil et les parents.

En fin de journée, l'adulte veille à proposer des jeux calmes, ce qui permettra d'accueillir chaque parent de façon privilégié.

L'adulte encadrant, quant à lui doit savoir dire au revoir à l'enfant et lui formuler la prochaine venue à la maison d’enfants.

6. Conclusion

Au sein de notre structure, tout sera mis en œuvre pour permettre aux enfants de se sentir en sécurité, dans un climat de confiance. Cet espace sera harmonieux et familial, afin de permettre la socialisation et d'augmenter la tolérance.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
kidzville-be
×